Aller au contenu

L’importance d’effectuer un bilan retraite personnalisé

Il est toujours compliqué de parler de retraite. Que l'on soit jeune, parce que l'on pense que l'on a le temps pour la préparer. Ou que l'on soit plus âgé avec la peur d'affronter la réalité de se changement de vie. Pourtant, comment croyez-vous possible d'arriver à vous assurer de vieux jours heureux sans connaître les règles de calculs et le complément que vous devrez capitaliser pour votre retraite ? La réponse est simple : c'est impossible ! Pour le coup, le bilan retraite est l'outil qu'il vous faut pour vous éclairer et bâtir un plan d'action personnalisé. Et cela quelque soit votre âge...
bilan retraite

Qu’est-ce que le bilan retraite ?

Le sujet de la retraite est complexe. C’est d’autant plus vrai que celle-ci se constitue tout au long de sa carrière professionnelle et que ces règles peuvent évoluer au fil des réformes. Surtout qu’en fonction de votre situation (travailleur indépendant, fonctionnaire, salarié, cadre…), le calcul de votre pension sera différent. D’où la nécessité d’avoir un outil pour vous aider à mettre en place un complément de revenus adapté à vos besoins : le bilan retraite.

Il vous permettra de :

  • connaître le fonctionnement des mécanismes de retraite obligatoire de base et complémentaire,
  • savoir quels sont les documents à conserver tout au long de votre carrière,
  • vérifier et faire reconnaître les droits acquis,
  • simuler le montant de votre pension en établissant des projections en fonction de l’âge de fin de carrière souhaité,
  • définir les sources d’optimisation de votre pension retraite,
  • établir votre propre plan d’épargne retraite supplémentaire.

Vous pouvez aussi vous inscrire dans une démarche plus globale à travers un bilan patrimonial personnalisé.

A qui cela s’adresse ?

Dès lors que vous avez l’ambition d’avoir les moyens financiers de vivre pleinement vos vieux jours, vous êtes concernés par le bilan retraite. Et cela quelque soit votre âge. Plus vous vous y prenez tôt et plus se sera simple de mettre en place votre plan retraite personnalisé.

Comment vous y prendre pour dresser votre bilan retraite

En fonction de compétences et du temps que vous avez à y consacrer, vous pourrez :

Faire son bilan par soi-même

Vous aurez besoin de faire preuve de méthode et de vous équiper d’outils. Outils que vous pourrez vous fabriquer à travers des tableaux Excel, ou disponibles en version libre sur Internet sur des sites tels que l’assurance retraite.

Les grandes étapes à respecter

1 – Constituer votre dossier retraite
Tout au long de votre carrière, vous allez récupérer des informations et documents nécessaires au calcul de votre pension de retraite. Ces documents pourront vous être demandés le jour de votre départ en retraite. Il est donc primordial de les conserver physiquement ou à travers un coffre fort électronique. Voici un liste non exhaustive des documents à conserver tout au long de votre carrière :
  • contrats de travail,
  • feuilles de paie,
  • relevés de carrière,
  • déclaration de cotisation URSSAF pour les travailleurs non salariés (TNS)…
2 – Etablir une reconstitution de carrière

Nous sommes dans la partie centrale du bilan de retraite avec la reconstitution de carrière. Le but est de répertorier toutes les périodes de cotisation (CDI, CDD, stage, apprentissage, chômage…) en comptabilisant :

  • les trimestres acquis,
  • le salaire annuel dans le cadre de la retraite de base,
  • les points acquis au titre des régimes complémentaires.

Pour vous simplifier la tâche, je vous conseille de repartir du dernier relevé de carrière envoyée tous les 5 ans par la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse. Si vous n’en avez pas encore reçu, vous pouvez retrouver toutes les informations sur le site lassuranceretraite.fr. Il répertorie toutes les informations transmis par vos employeurs successifs. En cas d’erreur ou d’oubli, vous avez la possibilité de demander la correction auprès de la caisse qui en est responsable. Je vous conseille vivement d’envoyer en plus de votre demande les justificatifs attestant de votre bonne foi, par exemple les fiches de paie.

3 – Estimer le montant de votre pension de retraite
Une fois toutes les informations récupérée, vous devrez les projeter pour simuler une carrière complète en prenant plusieurs hypothèses en terme d’âge de départ à la retraite à :
  • l’âge légal. Cet âge dépend de votre année de naissance. Elle est définie par la loi (sauf carrière longue),
  • l’âge du taux plein. Cela correspond à l’âge auquel vous aurez atteint tous les trimestres de cotisation. Lui aussi dépend de votre année de naissance et est définie par la loi,
  • l’âge d’annulation de la décôte.

Ce travail est indispensable notamment en cas de carrière incomplète, d’études longues ou de petits revenus.

A partir de ces données, un simulateur vous fournira le montant estimé de votre pension de retraite.

4 – Mise en place du plan de retraite personnalisé
L’analyse de votre situation et la mise en place d’optimisation est la tâche la plus complexe pour les néophytes. En fonction de votre train de vie souhaité et de votre capacité d’épargne, il faudra établir la stratégie à mettre en place pour obtenir le complément de revenus. Ce complément peut provenir d’une amélioration de votre retraite obligatoire (rachat de trimestre, allongement de la durée de cotisation, retraite progressive…) et/ou de la mise en place de solution de retraite supplémentaire (revenus fonciers, assurance vie, PER…).

Pourquoi faire appel à un professionnel pour établir votre bilan retraite

La valeur ajoutée d’un professionnel dans le cadre d’un bilan retraite sera multiple. Il vous aidera à :

  • sécuriser la période de cotisation en vérifiant que vous n’ayez oublier aucune période (service militaire, stage, CDD…),
  • calculer les droits du conjoint en matière de réversion,
  • optimiser le régime obligatoire,
  • mettre en place des solutions diversifiées de retraite supplémentaire,
  • intégrer la fiscalité (IR, PS, IFI) dans le calcul de vos revenus.

Cet article vous a plu. Alors partagez le sur les réseaux sociaux !

Avertissements: les informations contenues dans nos articles et guides sont par nature génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle. Par conséquent, elles ne peuvent en aucune façon constituer des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions d’achat ou de vente d’instruments financiers ou bien être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier. Le lecteur est le seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre les éditeurs du site legira.fr ne soit possible. La responsabilité du site toutsavoirsurlepatrimoine.fr et de ses auteurs ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Ce blog du patrimoine et de la gestion privée est né de ma volonté de démocratiser cette discipline volontairement rendue complexe par les professionnels. Au final, la gestion de patrimoine touche un large public. Car contrairement à ce qui est dit, elle s’adresse à des personnes ou des familles quelque soit leur niveau de patrimoine ou de revenus !

 

© Copyright 2022 – Tout savoir sur le patrimoine (TSSLP) – Tous droits réservés