Aller au contenu

Tout savoir sur le patrimoine (TSSLP)
le blog de la gestion de patrimoine

Assurance vie et inflation : comment préserver son capital

Avec plus de 1 850 milliards d'euros d'encours sous gestion à fin 2021, l'assurance vie reste le placement financier préféré des français. Et pour le coup, elle suscite de nombreuses inquiétudes en cette période chahutée de hausse des prix. Car l'inflation reste la pire ennemi de l'épargnant. Surtout qu'elle agit dans l'ombre de manière insidieuse. Avec comme double effet pervers la diminution du pouvoir d'achat des ménages ainsi que la valeur de leur épargne. Mais existe t'il un moyen de lutter contre ces effets ? La bonne nouvelle serait de trouver un moyen pour que assurance vie et inflation fasse bon ménage.
assurance vie et inflation comment protéger son capital

Sommaire

Qu’est-ce que l’inflation ?

L’inflation correspond à une augmentation des prix des biens et des services. Cette augmentation peut être passagère ou durable en fonction de sa nature. L’inflation est conjoncturelle lorsqu’elle est provoquer par surchauffe du cycle économique, d’un évènement géopolitique (embargo, guerre) ou d’une catastrophe climatique. Elle devient structurelle dès qu’elle s’installe dans le temps, notamment lors d’une hausse généralisée des salaires.

Par conséquent, l’inflation érode la valeur de la monnaie. Puisqu’avec un euro, il est possible d’acheter moins de biens ou de services. Alors on comprend que ce mécanisme peut s’auto-alimenter. Car si l’on pense qu’un bien vaudra plus cher demain qu’aujourd’hui ou qu’il deviendra rapidement indisponible, on est tenté d’anticiper son achat par précaution. L’alimentation d’une spirale inflationniste.

Assurance vie et inflation : le leurre de la garantie en capital

En tant que produit d’épargne, le succès des contrats d’assurance vie tient essentiellement à l’existence du fonds en euros. Cela s’explique par ses principales caractéristiques : la garantie en capital et l’effet cliquet.

La fin du miraculeux rendement des fonds en euros

Assurance vie et inflation baisse pouvoir achat

Si on ajoute à cela 30 ans d’une lente baisse des taux d’intérêt français initiée à la fin des années 80, nous avons le cocktail gagnant pour avoir le placement idéal. Reléguant la notion de taux sans risque et les placements boursiers aux oubliettes. Seul l’immobilier a lui aussi su tirer son épingle du jeu dans le coeur des épargnants investisseurs.

Malheureusement, le contexte s’est inversé. La hausse des taux est devenue nécessaire pour lutter contre l’inflation. Hausse qui est défavorable aux rendements des fonds en euros, surtout si elle est rapide.

La vérité sur les rendements réels des fonds en euros en assurance vie corrigés de l’inflation

Autant l’assureur a une obligation de garantir le capital investi et les intérêts générés, autant il n’a aucune obligation pour aider les épargnants à lutter contre l’inflation à travers les fonds en euros.

En 2018, les rendements moyens réels des fonds en euros sont passés en territoire négatifs. Malgré le sursaut de 2020, la situation a empiré en 2021. Et je ne vous parle même pas de 2022 qui s’annonce comme un cru désastreux en terme de performance. Désormais, la garantie en capital à un prix. En plus, du risque de blocage de son capital offert avec la loi sapin 2 !

taux de rendement réel fonds en euros assurance vie
Source : le site francetransactions.com

Assurance vie et inflation : les nouvelles solutions

L’enjeu est grand pour les assureurs pour continuer à faire croître leurs encours en assurance vie. Car si les quelques rabotages ont fiscaux ont eu un effet mineur sur la collecte, la perspective de perte financière pourrait y mettre un coup d’arrêt. Mais heureusement que les compagnies d’assurance conscientes du problème ont une nouvelle fois trouvées des solutions.

Diversifiez par le biais des unités de compte

Les contrats d’assurance-vie multisupports modernes proposent de nombreuses unités de compte (UC). Le tout est de savoir comment se constituer une allocation d’actifs correspondant à son profil investisseur et son horizon de placement. Car sans unités de compte, pas de rendement digne de ce nom ! Les actions et l’immobilier sont 2 excellentes classes d’actifs pour lutter contre l’inflation et présentes en assurance-vie. Vous pouvez cumuler les avantages à travers les foncières ou choisir des thématiques plus pures à travers les SCPI.

Dans un contexte fortement inflationniste, vous pouvez choisir de protéger une partie de votre épargne en l’indexant sur l’inflation. Il existe des OPCVM obligataires dans ce but. Vous les repèrerez facilement au sein de vos contrats. Car ceci portent généralement un nom comportant la mention inflation. Les possesseurs de contrats CLER AGIPI retrouveront le fonds AGIPI Obligations Inflation.

Assurance vie et inflation : vers un retour des fonds en euros cantonnés

Avec le retour de l’inflation et les conditions imposées à l’assurance vie avec Solvency 2, le rendement des actifs généraux des compagnies d’assurance vie est mort ! Et la disette risque de durer de très nombreuses années…

Pourtant, le fonds en euros reste un formidable outil à la disposition de celles et ceux qui ne veulent pas prendre de risques financiers sur leur épargne tout en profitant d’une enveloppe fiscale attractive. Surtout qu’avec le mécanisme des intérêts composés, la performance accélère au fur et à mesure des années.

Rassurez-vous : les assureurs ont fait du neuf avec du vieux en dépoussiérant les fonds en euros cantonnés. En quoi cela consiste ? Contrairement aux actifs généraux, l’actif cantonné peut être créé à tout moment ex nihilo en profitant des conditions de marché actuelles.

assurance vie et inflation

Les fonds euro-croissance pour une meilleure rentabilité

Descendant des fonds en euros diversifiés, les fonds euro-croissance sont une excellente alternative en assurance vie pour lutter contre l’inflation.

Produit hybride, vous profiterez d’un mécanisme de double garantie en capital.

La première est une garantie en capital à tout moment, tout comme son cousin le fonds en euros traditionnel. A deux grandes différences près. Cette garantie ne s’applique que sur le capital. Ce type de fonds ne dégageant pas d’intérêts annuels. La garantie n’est pas totale. L’assuré choisira la taille de la poche de diversification (entre 0 et 20%) qui elle ne sera concernée par ce type de garantie. Cela en fait un excellent moyen si vous n’êtes pas aguerri avec la gestion financière de vous constituer une allocation pouvant aller jusqu’à 80/20 (euros/UC).

La seconde est une garantie en capital à échéance. Cette dernière concerne aussi bien la part de fonds en euros traditionnel que la poche de diversification.

Les épargnants trouveront une allocation d’actif plus dynamique pilotée par l’assureur. Le tout reste de ne pas avoir besoin de son capital sur la période !

Cet article vous a plu. Alors partagez le sur les réseaux sociaux !

Avertissements: les informations contenues dans nos articles et guides sont par nature génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle. Par conséquent, elles ne peuvent en aucune façon constituer des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions d’achat ou de vente d’instruments financiers ou bien être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier. Le lecteur est le seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre les éditeurs du site toutsavoirsurlepatrimoine.fr ne soit possible. La responsabilité du site toutsavoirsurlepatrimoine.fr et de ses auteurs ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Ce blog du patrimoine et de la gestion privée est né de ma volonté de démocratiser cette discipline volontairement rendue complexe par les professionnels. Au final, la gestion de patrimoine touche un large public. Car contrairement à ce qui est dit, elle s’adresse à des personnes ou des familles quelque soit leur niveau de patrimoine ou de revenus !

Suivez nous sur les réseaux sociaux

 

© Copyright 2022 – Tout savoir sur le patrimoine (TSSLP) – Tous droits réservés